Recette de la semaine Le Gaspacho de tomate

La tomate passe au rouge

Nous n’allons pas évoquer les infractions au code de la route, le feu passe au vert pour la tomate de région qui commence à montrer le bout de son nez. C’est juste le début de la tomate Française, élevée sous serre, mais nous commençons à avoir de beaux spécimens. Il y a les grosses, les joufflues, les charnues, les fessues, les vertes, les noires et 50 nuances de rouge. Nous n’avons que l’embarras du choix, toutes différentes par leur goût.

Nous allons réaliser aujourd’hui une île flottante de Gaspacho et crème de fromage de chèvre frais du Poitou. (Recette en vidéo présentée par Chloé Devautour / Dailymotion).

Ingrédients pour 8 personnes : 1 kg 200 de tomates, 2 échalions, ail, romarin, basilic, huile d’olive, sel poivre, 150 g de chèvre frais, 150 g de crème montée.
Passons en cuisine : Monder et épépiner les tomates (plonger les tomates 20 secondes dans de l’eau à ébullition salée, refroidir dans de l’eau glacée). Émincer l’échalote avec l’ail. Ajouter les tomates coupées en dés, le romarin, le basilic ciselé, le sel. Passer au mixeur, vérifier l’assaisonnement.
Réaliser une brunoise de poivron et de concombre, incorporer à la préparation. Égoutter le fromage de chèvre, passer au tamis mélanger délicatement la crème entière montée, vérifier l’assaisonnement. A l’aide d’une poche à douille mettre la crème de chèvre sur des croutons et verser le gaspacho délicatement dans une assiette creuse.

Le petit truc du chef : j’aime aussi ajouter à cette recette des poivrons et des courgettes coupés en dés et passés à l’huile d’olive ; une vraie recette estivale.

Le coin diététique : La tomate est riche en tout ! Concentrée en vitamines A, B, C, E, elle contient aussi du fer, et de nombreux sels minéraux et oligo-éléments. N’hésitez pas à la consommer en début de repas car ses vertus apéritives stimulent les sécrétions digestives et favorisent la bonne assimilation des aliments.

Thierry Pfohl