Le produit de la semaine

Appuyez sur le champignon
La délinquance routière et les grands excès de vitesse peuvent donner lieu quelque fois à une amende salée. Heureusement aujourd’hui pas de risque de contravention pour vous parler du champignon le plus consommé au monde, derrière le champignon de Paris, nous partons à la découverte du Shitaké. Derrière ce nom exotique, qui semble plus évoquer une prise de karaté qu’un champignon, se cache un mets tout ce qu’il y a de plus raffiné.
Appelé aussi Le Lentin du chêne, il doit se consommer obligatoirement cuit pour éviter tout risque de réaction inflammatoire.

Le shitaké est couramment consommé comme complément alimentaire, car il est réputé pour stimuler les défenses immunitaires naturelles, mais aucune étude sérieuse ne le prouve.
Il peut se cuisiner séché ou frais. Si vous l’utilisez séché, il faudra le réhydrater pour le mettre dans une soupe, un consommé ou un ragout. Le shiitake frais est délicieux grillé, sauté ou poêlé. Il accompagne très bien les viandes.
Durant la dynastie des Ming, il fut qualifié d'”Elixir de Vie” par un célèbre médecin chinois. Sa réputation lui valait alors d’être recherché pour améliorer l’endurance physique, la vigueur sexuelle et la longévité de ses adeptes.
Nous allons réaliser une croûte aux Shitakés recette inspirée de la fameuse croûte aux morilles comtoise.
Les ingrédients pour 4 personnes : 300 g de shitakés, 1 échalote, 1 gousse d’ail, 5 cl de vin blanc sauvignon, 50 cl de crème fraîche épaisse, 25 g de beurre doux quelques brins de persil 6 tranches épaisses de pain de campagne aux céréales sel, poivre.
Lavez et escalopez les shitakés, faites les sauter dans du beurre avec une belle pincée de sel. Pelez et ciselez l’échalote et faites-la fondre dans une sauteuse avec le beurre, ajoutez-les champignons.

Versez le vin blanc sur les shitakés, laissez évaporer, puis ajoutez l’ail et la moitié de la crème. Salez, poivrez et mélangez.

Laissez mijoter sur feu doux à couvert pendant 1 h en ajoutant, si nécessaire, Ajoutez le reste de crème à mi-cuisson.Au dernier moment, faites griller les tranches de pain et servez-les tartinées de shitakés crémeux bien chauds, après avoir parsemé de persil ciselé et donné un tour de moulin à poivre.

Thierry Pfohl